En Mars 2020, l’association a un peu moins de 2 mois pour trouver une alternative et maintenir une version de sa 22ème édition. “Pas question de s’appeler Laval Virtual et de ne pas tenter la virtualisation !” annonce Laurent Chrétien. Le salon éponyme réalise une grande première : 11.200 inscrits de plus de 110 nationalités, un programme de conférences riche de 6 tracks simultanées donnant la parole à plus de 150 speakers… toutes diffusées en direct sur YouTube.